titre Les passagers de l'Everest - le film Les passagers de l'Everest - le livre petites complicités créations biographie contact - vitrine
 


Passagers de l’Everest

Pierre Dutrievoz Cecile Pelaudeix
Préface Jean-Christophe Rufin
Editions pages du monde

160 pages – Format 25 X 30 cm
140 photos et peintures couleurs – 35 euros
Parution automne 2006

L’amour résiste-t-il à l’appel des sommets ?
Pierre Dutrievoz s’engage en compagnie de son épouse Lucile, sur l’ultime frontière, celle de l’Everest : territoire du vide et de l’oxygène rare. De cette incroyable épopée, ils rapportent un livre en forme de carnet de voyage, dans la tradition des récits des grands explorateurs : ce livre entrecroise les regards d’un photographe, d’un cinéaste, d’un peintre, d’un écrivain tous emportés sur la voix de l’Everest.
Les images extraites du film captent les moments de grâce, le découragement, le froid, la peur jusque dans les tempêtes les plus extrêmes et la somptuosité des paysages. Les peintures créent l'illusion des pentes vertigineuses, les photographies offrent des portraits insolites du peuple sherpa, fervent, maître de la vallée du Khumbu. Des extraits de la correspondance que Lucile a tenue durant tout ce voyage dévident les impressions d’un quotidien exceptionnel où l’incertitude est permanente.

Commander le livre
À partir de ces matériaux d'archives inédits, ce livre nous entraîne dans l’intimité d’une passion amoureuse et nous raconte qu'au-delà de l'exploit sportif, et dans des paysages fantastiques de la vallée sherpa du Khumbu, l’Everest peut aussi abriter une belle histoire d'amour. Réalisateur, artiste plasticien, Pierre Dutrievoz expose régulièrement ses travaux (peintures, installations, films vidéo) en France et à l’étranger. Guide de haute montagne, il réalise de nombreuses voies techniques dans les Alpes ainsi que des expéditions en haute altitude dans les montagnes du monde, dont certaines en compagnie de son épouse. Sa fascination pour les grands espaces se retrouve dans ses œuvres : vidéo à l’exploratorium de San Francisco, dans le cadre de l’exposition Turbulent Landscapes, installation à Avignon le long du Rhône d’une vaste sculpture souple de toile tendue : Conversation avec le vent…
Il collabore avec le centre Georges Pompidou pour la réalisation du film consacré à Charlotte Perriand, élève de Le Corbusier, architecte des Arcs. Il crée aussi au cœur des villes comme dans les Casemates de Grenoble où une installation d’art contemporain met en valeur le patrimoine défensif du massif surplombant la ville. Il rentre dans le circuit de conférences de Connaissance du Monde avec Passagers de l’Everest qui est un film et un livre où s’entremêlent de façon la plus étroite ses deux passions, et où la beauté des images est à la hauteur des difficultés de réalisation et d’ascension.